[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Habillée, je me sens une femme plutôt banale, pas sexy. Dans le club, nue, je suis une autre femme, audacieuse, et je fais l’amour avec des hommes qui ne me regarderaient pas dans la rue.

C’est éphémère, c’est sombre, je ne reconnaîtrais pas la personne dans le couloir, mais je sens souvent de l’amour. Et aussi, chez les hommes, un besoin de tendresse.

Ma chambre préférée est grande, elle ne ferme pas à clé et offre de multiples possibilités. Personnellement, j’adore passer d’un partenaire à l’autre, butiner, que ce soit avec un homme ou une femme. Presque toutes les femmes sont bisexuelles. Beaucoup d’hommes sont tentés mais n’osent pas. On perçoit cette tentation. Mon ami s’est parfois laissé caresser, mais ce n’est décidément pas son truc, et je le regrette.

J’aimerais que, comme moi, il puisse multiplier par deux ses plaisirs. Pour les femmes, c’est plus naturel. C’est une très grande liberté d’avoir le choix entre les deux sexes. Dans ce genre d’endroit, les hommes prennent aussi beaucoup de plaisir à voir deux femmes ensemble, c’est leur grand fantasme.

Couple échangiste en club

Couple échangiste en club

Cela nourrit aussi notre propre sexualité, la sexualité de notre couple. L’échangisme, c’est un peu un monde parallèle. Les gens ne disent pas qu’ils le font, mais je suis sûre que beaucoup plus qu’on le croit sont des habitués. Ou, dans tous les cas, ont désiré, un soir, pousser la porte d’un club pour essayer. On y rencontre toutes sortes de personnes, de toutes les catégories sociales et de tous les âges, de 20 à 70 ans, avec quand même une moyenne d’une quarantaine d’années.

C’est un peu madame et monsieur Tout-le-Monde. Ce n’est pas du tout glauque, comme on pourrait le penser. Les adeptes ne viennent pas là pour résoudre des problèmes de couple. On les sent plutôt très complices.
Il faut vraiment avoir confiance en l’autre et en ses sentiments. Si le couple est un peu fragile, cela peut être dangereux. Pour nous, c’est devenu un loisir, un mode de vie. Ce n’est jamais la même chose d’une fois sur l’autre. On ne sait jamais d’avance ce qui va se passer. C’est l’inconnu. C’est très excitant. Nous ne pourrions plus nous en passer. Nous nous sommes même fait des amis que nous revoyons à l’extérieur.

J’ai lu beaucoup d’articles sur l’échangisme dans les magazines. On ne décrit jamais cette légèreté, cette simplicité. Moi qui suis plutôt complexée, je me sens complètement à l’aise. Nous avons essayé aussi sur Internet. C’est moins bien que le club, où nous sommes à peu près sûrs qu’il se passera quelque chose. Avoir rendez-vous avec un homme ou un couple rencontré sur Internet, c’est moins évident et moins naturel.

C’est difficile d’aller chez quelqu’un qu’on ne connaît pas. Il ne se passe pas forcément quelque chose, et quand ça se passe c’est souvent moins bien. Dans un club, une femme peut aussi rester à discuter au bar sans être jugée, et se faire des amis. C’est beaucoup moins dangereux que de suivre un inconnu rencontré sur le Net…
Personne ne pourrait imaginer que je suis échangiste. Nous trouvons dommage de ne pas pouvoir en parler autour de nous.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *